MISSION de 1957 à 1959

En juillet 1957, réalisation de la première émission en Eurovision du fond de la mer sur le site du Grand Congloue. Ce rendez-vous sera présenté par :

- Igor Barrère

- Pierre Tchernia

- Georges Decaunes

- Roger Couderc

- Alexandra Tarta

- Roger Chignard

 

Par la suite, La Calypso exécutera des missions océanographiques, physiques et biologistes de Brest aux Côtes Espagnoles puis des Açores à Madère.

 

Arrivée dans l'équipage de :

- Pierre Bernard : mécanicien

- Bernard Marche : radio télégraphiste

- Bernard Marcellin : radio télégraphiste

- Claude Wesly : plongeur

-Boissy: plongeur

 

C'est durant cette période que JYC devient le directeur du Musée Océanographique de Monaco, il succède a Mr Jean Rouch et quitte définitivement L'Armée .

En cette année 1957, la Calypso subit quelques travaux:

Son roof, sa cheminée et ses bossoirs sont démontés,

 Son spardeck est allongé

Son  panneau de câle arrière est changé

tous les instruments de navigations sont installés dans un nouveau local" la chambre des cartes"

 

Commandant Alinat: " Alors que JYC et Harold Hedgerton mettaient au point leur dernière création : la troïka (traineau photographique à profondeur) que falco les alertes quand soudain, un groupe de Raie Mantha géante accompagnées en dessous-d'elle , presque à les touchées, de mérou geant , frôle la coque de la Calypso".

"Calypso fait une escale dans le port de Lisbonne pour que Falco puisse quitter le bord afin de rejoindre le musé de monaco pour partir attraper un dauphin. Par la suite, le navire de JYC reprend la mer pour une mission en Atlantique."

 

Cette épisode ne fut malheureusement pas filmé et reste encore de nos jours inexpliqué. Cela se passait lors d'une navigation en Atlantique.

 

En  octobre 1957, tentative de capture de dauphins pour le Musée de Monaco par Albert Falco, Jean Toscano (capitaine espadon), Armand Davso, Canoe Kientsy, le Commandant Alinat et Maurice Léandri à bord du navire l'Espadon. Ces la premiere mission pour ce navire qui n'a pas encore subit sa refonte en navire de soutient  océanographique. Falco dirra que ce navire tangue affreusement par mauvais temps  plus qu'il n'avance.

Le premier dauphin sera capturé le 31 octobre 1957.Il sera surnommé KIKI

Le second dauphin sera capturé en mars 1958 , il sera surnommé Dufduf

 Les malheureux dauphins se tueront dans leur bassin respectif (mission relatée dans le livre "Les Dauphins et la Liberté").

Septembre 1958

Depuis la fin juin, la Calypso accomplie une mission d'étude Hydrologie et de biologie marine avec les chercheurs du Musée de Monaco et du laboratoire d'Emdoume. La Calypso a longé les côtes Atlantiques jusqu'au Nord-Est de la pointe Occidentale extrême de l'Irlande et fait ensuite escale à Porto et à Lisbonne avant d'arriver à Funchal "chef-lieu de l'île de Madère". Sur le retour, séries de dragages, de carottages et mesures en tous genres dans la mer d'Alboran qui cerne la petite Ile du même nom. Cet endroit est la crête rocheuse d'une montagne abyssale profonde de 2400 mètres à l'est du détroit de Gibraltar. C'est à cette époque que la drague remonte une algue dont le tronc stipe mesure plus de 2 mètres et les feuilles "fronde" font 30 centimètres de large.

Mission relatée dans le livre "Aldabran"

 

Les scientifiques de la station d'Endoume présent lors de cette mission sont :

Mr Jacques Picard

M et mme Huvé

Mme Razavet

Mr Jean Vacelet

Il y aura aussi d'autres scientifiques qui rejoindront la Calypso telques:

-Dr Beck : musée Monaco spécialiste des dauphin

-dr chazalonitis : musée Monaco vétérinaire

Albin Dziedzic: scientifique

Les hommes de Cousteau commencent leurs recherches en effectuant des relevés avec leur Echosondeur qui relève la présence d'une sorte de coussin d'une surface de 4 à 5 mètres.Enfait, ils découvriront que ce n'est pas un coussin, mais un double écho dont un à 4 à5 m au dessus du fond était dû à la présence de ces algues laminaires, de 8 mètres de long, mais couchées par le courrant. Pour aller filmer et découvrir cette étrange algue, ceux seront Falco, Coll et Jean Vacelet (étudiant en biodiversité marine) qui plongeront malgré la violence du courant. Une mission réalisée par le navire de Cousteau, L'Espadon retournera sur le site et effectuera des prises de vues sous-marines de ces algues géantes. Pour plus de sécurité, les plongeurs de la Calypso effectueront cette plongée dans leurs tenues argentées pour être plus facilement repérables par les caméramans et des lampes sous-marines.Et aussi pour des raison d'esthétiques pour la réalisation de son film. Rencontre à la même période avec une étrange chaîne vivante de Salpes (colonie d'animaux translucides appartenant au groupe des tuniciers)

C'est durant cette même année que La Calypso réalise 10 missions scientifiques en Méditerranée à caractère hydrologique, géologique, biologique et sismologique. Conjointement entre 1958 et 1959, des essais grandeur nature de la première soucoupe plongeante (surnommée "Denise") réalisés par les bureaux de OFRS, dirigés par Cousteau sont faits. Les tests de la soucoupe sont réalisés en Méditerranée et se passent bien jusqu'au 27 mars 1958. Ce jour-là le câble de sécurité la reliant à la grue "Yumbo" de La Calypso se rompt en blessant légèrement au visage Raymond Coll. La soucoupe SP350 Denise sombre dans les calanques de Cassis.

Après 18 mois de travaux, la seconde soucoupe est réalisée. Lors des 6 premiers mois de l'année 1959, La Calypso travaille pour le compte de Monsieur Delaruelle inspecteur à GDF sur l'étude des fonds sous-marins entre l'Afrique du Nord et l'Espagne pour la réalisation d'un futur gazoduc sous-marin. L'entrée en guerre de l'Algérie mettra fin au projet.

Du 5 au 22 février 1959, sera présent à bord de la Calypso  pour la mission Gazoduc le capt françois saout, la bergère; Albert Falco; le Commandant Cousteau; Le commandant Alinat.

arrivée a bord de Jean Servelo

 Ils utiliseront le decca-Two-Rannge ( radio-navigation à double voix)

 

Le 08 aout 1959, l'espadon rapporte les infrastructure de port-Calypso du grand-congloué.

Fin 1959, au large de l'île Frioul en Méditerranée ainsi qu'aux îles Pigeon des tests avec un équipage seront réalisés à bord de la soucoupe plongeante. Ensuite prises de vue sous-marine dans la fosse abyssinale de Porto-Rico et l'étude des Guyots (montagne volcanique par près de 4 000 mètres de fond) présence à bord du géologue Lloyd Breslau et de l'enseigne Chibon.

 

Falco et Coll photo de Mr Vacelet
photo de Mr vacelet entouré de Falco et de Coll présentant une des algues géantes découverte lors de la mission d'Aldabran
M et Mme Huvé avec au fond le capitaine françois saout photo de Mr vacelet
Mr Picard et Mr et Mme Huvé sur le pont arrière de la Calypso photo de Mr Vacelet
Raymond Coll en tenue de plongée photo de Mr Vacelet
Philippe Taillez , André Laban et Heinz Sillner
entrée du musée de Monaco sous l'air Cousteau

 

Cliché photographique dorsal Médio-Atlantique

 

Pour ce faire Cousteau utilisera la Troïka pour réaliser ces clichés par près de 2500 mètres de profondeur. En même temps, la Calypso relève avec son échosondeur les contreforts de la Dorsale dont les pics s'élèvent en moyenne à 1500 mètres.

La Dorsale Médio-Atlantique est une chaîne montagneuse qui court d'un océan glacial à l'autre en divisant l'Atlantique en deux parties pratiquement égales. Elle serpente perpendiculairement entre le continent Américain et l'Eurafrique avec en son centre une fissure étroite appelée "Rift" ou "fissure Atlantique".

Pour réaliser cette mission et ces prises de vues sous-marines, la Calypso a besoin d'un repère fixe. Pour ce faire, ils utiliseront le ballon Kytoon comme repère satellite. Grâce à cette mission, les océanographes eurent la preuve et la justesse de l'hypothèse de la dérive des continents.

Ce fut lors du premier congrès mondial d'océanographie de New York en 1959 que Cousteau dévoila ces surprenants clichés.

Ballon Kytoon : Ballon en aluminium long de 1.50 mètre, gonflé à l'hélium et relié à une bouée fixe.

Après le congrès de New York, direction la fosse de Porto Ricco »Atlantique »

Profondeur 8648 mètres

Pour photographier le fond, la Calypso utilisera une fois de plus son traineau photographique. Pour se faire, 12 kms de câble d'acier spécial sera utilisé, son poids sera de 8 tonnes et sa section est de plus en plus grosse au fur et à mesure qu'il est déroulé. Déroulage du câble durant 2 heures. Pour cette mission, il sera utilisé le procédé stéréo du professeur Edgerton. Ce qui permettra d'obtenir les premières photos couleurs en « relief » à cette profondeur.



Dorsale Médio-Atlantique entre continent Américain et l'Europe

Convention Internationale pour l'énergie atomique :

 

Cousteau invite lors de la convention sur l'énergie atomique qui se déroule au Musée de Monaco le Professeur Louis Fages, spécialiste de la biologe marine.