Nous allons par cette page parler du matériel utilisé sur la Calypso

 

Eugène Lagorio

 

Les propos que vous allez lire ci-dessous on été écrit par Jacques Yves Cousteau et son fils Philippe dans le livre "Les requins"

 

Eugène Lagorio, c'est l'ingénieur du son des films. Chargé des séquences sonores synchronisées dans la plupart des programmes, il enregistre également les sons des animaux sous-marins. En plus, il est technicien radio du bord et il s'occupe de tous les problèmes d'entretien électroniques. C'est un électronicien de grand talent et ses fonctions comprennent également la charge radar et le maniement de tout le matériel de sondage profond par écho. "Gégéne" est un compagnon intelligent et plein d'humour.

 

Propos du matériel par Gégène

 

Alors, pour te répondre, sur le matériel que j'utilisais sur Calypso, à bord ;

- l'émetteur principal était un Collins couvrant toutes les gammes sans interruptions de la bande des 500 kcs, bande marine en graphie, à la bande des 27Mhz, bande ondes courtes en graphie et phonie, puissance dans l'antenne 400 W, c'est un émetteur entièrement automatisé en réglages que mon collègue Guy Jouas avait installé, peut -être avec l'aide d'une compagnie de services, mais je ne sais pas laquelle...

- Nous avions aussi un appareillage de sondage grands fonds, qui pouvait assurer les travaux de sondages, de sismiques, selon les émetteurs que nous lui associons.

Il y avait une grande quantité d'autres équipements, mais mes souvenirs deviennent flous, j'ai encore navigué 20 ans après avoir quitté les services de JYC!

Quand à mon travail à bord, il se résumait à trois activités principales :

- Assurer le travail du radio : liaisons phonie, graphie avec la terre, les autres navires, et, parfois, entre Calypso et les autres missions distantes, soit les missions "volantes" de Philippe Cousteau ou de l'Acyone", çà ne m'arrivait pas souvent car j'ai été plus souvent dans les équipes de Philippe qu'à bord de Calypso.

- Prendre les sons liés aux prises de vues extérieures, et les sons d'ambiances en vue d'utilisations par les laboratoires de conditionnement des sons et des images à terre.

- Prendre et enregistrer les sons sous marins, principalement les bruits d'ambiances en plongée, les cris d'animaux marins, J'avoue n'avoir jamais reçu de formation dans cette spécialité, les résultats ont donc sans doute été souvent médiocres ! Pour ce travail j'utilisais un enregistreur Nagra 4 ou un Perfectone, tous deux matériels de très bonne qualité professionnelle d'origine suisse. En microphones, la marque Senheiser était notre favorite, et en microphones sous marins des hydrophones de la Cie Thomson CSF nous ont permis de faire des prises très bonnes.

- Accessoirement, et rarement à bord de Calypso, je m'occupais du matériel électrique d'éclairage sous-marin pour les prises de vues sous scènes éclairées. C'est ainsi qu'à la demande de JYC, en 70 à Los Angeles, j'ai commencé à mettre en pratique les lampes étanches à quartz Halogènes incorporé, qui nous ont permis d'augmenter fortement les puissances d'éclairages des prises de vues sous marines, nous sommes arrivés à 3 kw par "projecteurs"(6 lampes de 500 W.)

Je dois ici signaler qu'à l'origine, l'idée de tester ce genre de matériel venait de JYC lui-même, et j'ai vu là cette grande qualité de "pressentir" les utilisations adaptées à nos besoins, il était génial pour çà!

Voila, je t'ai sorti ce qui m'est resté clair après tout ce temps.

 

La photo ci-dessous montre un modèle d'enregistreur nacra aux caractéristiques proche de celle utilisées par gégène.

Enregistreur Nacra 4

la photo ci-dessous montre un modèle d'enregistreur perfectone ayant des caractéristiques très proche de celui utiliser par Gégène.

Enregistreur Perfectone