Je vais sur cette page vous présenter si besoin est un des hommes qui à lui seul représente la Calypso, l'aventure de l'odyssée du Commandant Cousteau. Il est reconnut à travers le monde comme certainement le plus fabuleux plongeur.

Monsieur ALBERT FALCO

Il est né le 17 Octobre 1927 à Marseille d'un père marin qui servit durant la première guerre mondial sur un dragueur de mine. Déjà très jeune, la Méditerranée l'attire et surtout la Calanque de Sormiou qui lui offre un lieu de paix et de plénitude encore maintenant.

En septembre 1939, la guerre éclate et Albert dit Bébert perd son père. Des cette période, sa mère et sa soeur doivent pour survivre et nourrir la petite famille travailler durement pour une fabrique de confection. En 1942, Albert Falco rencontre et devient ami avec Mr Georges Beuchat (grand nom de la plongée). Cette même année, débute la chasse sous-marine. Peut de tgemps après, il devient ami avec un de ces collègues de travail dans la société Rocca-Tassy-de Roux avec Paul Bremond puis par la suite avec Mr Robert Prigent.

En 1946 Falco fait aussi la connaissance de Mr Jacques Mayol (encore un grand nom de la plongée)

 

Le 12 Aout 1952 alors qu'Albert Falco est en Corse pour quelques jours, il reçoit un télégramme de son ami Paul Bremond:

"Commandant Cousteau cherche plongeurs bénévoles.stop.Reviens immédiatement.stop.Chance embarqué sur Calypso.stop.Paul"

Le 16 au matin, muni d'un semblant de curriculum-vitae, Albert Falco en compagnie de Georges Beuchat embarquent à bord du Hou Hop de bébert qui se trouve ancré à Sormiou. Direction la Calypso qui elle se trouve presque posée sur le rocher du Grand-Congloué.

Falco est accueillit sur le pont de la Calypso par Madame Simone Cousteau dit la Bergère. Pendant ce temps, le Commandant se trouve sous la mer en compagnie de Frédérique Dumas.

A partir de ce jour là, le nom d'Albert Falco sera indissociable à celui de la Calypso et celui du Commandant Cousteau. Falco sera pratiquement de toutes les missions. de simple plongeur bénévole, il apprendra les règles les plus strictes de la plongées bouteille. Il deviendra l'un des acteurs principaux durant les plongées et les tournages des documentaires. Il apprendra a manipuler les caméras, les sous-marins, ainsi que tous les instruments que comporte la Calypso. Très rapidement, il devient chef plongeurs de la Calypso et sera le mentor de bon nombre futur hommes de la Calypso. Les années passes de joies en douleurs sur le navire. Falco deviendra le pilier, le ciment qui relie le Commandant Cousteau a son navire. Ce dernier dira et écrira qu'Albert Falco est ses yeux lorsqu'il n'est pas la pour plonger.

 

En 1985 Albert Falco devient le Capitaine de la Calypso. Il entamera une nouvelle carrière en même temps que le Commandant se lance "A la redécouverte du Monde"

 

Et comme tout arrive, Albert Falco prend sa retraite  et quitte le bord de la Calypso en 1992.

 

Il se portera au secours de la Calypso lorsque celle-ci sombrera  en 1996. Il guidera le renflouage du navire sous la demande du Commandant Cousteau.

 

Depuis, sans relâche, il se bat au coté d'autres anciens pour le sauvetage de la Calypso ainsi que pour la création de nombreuses réserves aquatiques afin de préserver ce qui reste de la vie et la faune sous-marines.

 

 

 

Le plus a savoir 

 

Sa bibliographie :

 

Chef plongeur de la Calypso (Cousteau/Diolé)

 

Capitaine de la Calypso (Paccalet et Falco)
Passion de la mer (Livre fait et vendu direxctement par Mr FALCO

A voir aussi et à se procurer, le dernier film où l'on retrouve Mr Falco dans son nouveau rôle qui est la création de réserves de la mer.

Vivre pour la mer Film produit et édité par EARTH AND SEA IMAGES
Ma terre c'est la mer (Martinique vidéo Sub) Filme de ALbert FALCO et Michel METERY

Film à se procurer rapidement pour y retrouver Bébert et son ami dans les eaux certainement les plus belles du monde.

Le dernier livre d'Albert FALCO et d'Alain FORET

Passionnant, plein de photos qui nous font plonger dans les eaux cristallines de la Méditerranée.

           

L'amitié

 

Si je vous parle d'Albert Falco, c'est que cet homme qui se bat pour la sauvegarde de la mer pour les générations futures et qui en quelque sorte porte encore et ce malgré les années qui passent le message que le Commandant Cousteau nous a laissé m'a offert ma plus grande joie. Lui qui a parcourut le monde entier, vu et côtoyé des gens très importants, mais fait le plus grand honneur en venant me rencontrer et manger dans mon petit restaurant routier qui se trouve en Sologne, bien loin de la mer.

 

Cette visite inattendue fut pour ma femme et moi un moment privilégié.

 

MERCI à vous Mr Albert FALCO "Bébert" et que CALYPSO revive.

Passion-calypso est en deuil, dans la nuit de Samedi 21 Avril à dimanche 22, notre ami, notre mentor nous à quitté en emportant avec lui une des dernières page vivante de la grande épopée de la Calypso.

Nous avons eu, ma femme et moi la chance et l'honneur de retrouver Bebert sans le savoir pour la dernière fois au Salon de la plongée qui se tenait à Paris en ce mois de Janvier.

Egal à lui même son acceuil malgré le monde qui l'entourait fut admirable. Il cessa sa séance de dédicace afin de venir embrasser ma femme et me serrer la main de cette poignée de main qui vaut bien mieux qu'une signature au bas d'un contract.

 Si Bebert à rejoint le monde du silence, il est sûr que ce n'est pas celui du monde sans soleil. Sa gentillesse et sa générosité auprès des générations de plongeurs actuelles et d'écologistes en herbes que nous sommes continuera de briller à son firmament. Il restera pour nous les amoureux de la mer et de la Calypso tel un fil d'ariane pour des plongeurs explorant une grotte ou un point lumineux nous attire.

Tu est partis retrouver le Commandant, la bergère, Philippe, Canoé, Maurice et tous les autres. Avec eux, à la barre de l'âme de Calypso tu recommences à fendre les eaux turquoises et translucides de cette étendue bleu qui t'as toujours attirée.

Déjà tu nous manque, mais sache que comme tous les gens à qui tu as accordé ton amitiée, nous resterons fier d'avoir eu la chance de te connaitre et merci pour ce jour où toi et Maryvonne, vous nous avez honorée de votre visite dans notre modeste établissement de Sologne.

 

Au revoir Mr Falco ou plutot Bebert et que les forces de Neptume et de Poséïdon t'accompagnent sur toutes les mers du globes.

Franck et Emmanuelle Jourdin

 

Marseille : Albert Falco avait fait de l'océan sa demeure

 

Le commandant de la "Calypso" s'est éteint dans la nuit de samedi à dimanche à Marseille.

 

La planète plongée est en deuil. Albert "Bébert" Falco s'est éteint dans la nuit de samedi à dimanche, terrassé par le mal terrible qui le rongeait depuis près de neuf ans et dont il parvenait à dominer la souffrance pour continuer à explorer les fonds sous-marins, témoigner de leur beauté mais aussi leur extrême fragilité et donc leur nécessaire protection.

 

Une force physique mais aussi une volonté de fer dont il avait d'ailleurs fait preuve tout au long de sa vie

pour signer des exploits mémorables, parmi lesquels des premières mondiales réalisées dans les eaux

phocéennes et qui resteront à jamais attachées à la grande aventure de la pénétration de l'homme sous la mer.

 

Ce fut le cas notamment de l'exploration de l'épave antique du Grand Conclu, de la "maison sous la mer"

Précontinent I ou encore la mise au point de la fameuse "soucoupe plongeante". 

Fidèle compagnon de commandant Cousteau dont il était devenu le bras droit avant que ce dernier ne lui

confie le commandement son navire fétiche, la Calypso, il poursuivait inlassablement l'oeuvre de son mentor.

 

Préoccupé par le changement climatique et les bouleversements annoncés de notre environnement, Falco

consacrait sa retraite à continuer à filmer et à témoigner, animant des conférences et des interventions auprès des jeunes générations afin de leur passer le témoin en connaissance de cause ; un discours clair et précis, toujours empreints de cette douceur et cette modestie qui touchaient au coeur ceux qui auront eu l'immense honneur de le côtoyer.

 

Quelques heures avant de quitter ses proches, Albert Falco avait eu la grande satisfaction d'apprendre que le Parc national des Calanques pour la création duquel il s'était personnellement engagé, au risque de s'attirer les foudres d'une partie des habitants du site et voir se détourner de lui certains de ses amis, venait d'être officiellement créé.

 

Quelques semaines après celle d'Henri Germain Delauze, président fondateur de la Comex, la disparition

d'Albert Falco rend surtout un peu plus orphelins des dizaines de milliers de plongeurs en France et dans le monde qui avaient chaussé les palmes dans le sillage de ces vaillants explorateurs. Les images du monde du silence rapportées par Falco et l'équipe de La Calypso lors de leurs expéditions sous toutes les mers du globe n'auront cessé d'émerveiller leurs spectateurs, suscitant bien des vocations mais aussi et surtout des prises de conscience.

 

Les témoignages affluent depuis hier pour saluer la mémoire de cet homme au destin exceptionnel, cet enfant de Sormiou devenu l'un des plongeurs les plus célèbres de la planète. "Bébert" Falco au sujet duquel le commandant Cousteau avait écrit un jour :" Doué d'une intuition rare et d'une grande tendresse pour les êtres vivants, il s'est acquis, dans le monde scientifique la réputation, d'un extraordinaire observateur du comportement des animaux marins". Chevalier dans l'ordre national de la légion d'Honneur et du Mérite maritime, Albert Falco aurait eu 85 ans en octobre prochain.

 

Albert Falco venait de signer un ouvrage magnifique dans lequel il raconte l'aventure de sa vie :

 

Sormiou, berceau bleu de mes souvenirs, par Albert Falco et Alain Foret, aux Éditions Gap.

 

 

                                                                                Philippe GALLINI

 

 

pétition en souvenirs de ces hommes qui ont fait de la plongée ce qu'elle est maintenant

Amis passionnés de la mer, de la plongée et de l'aventure de la Calypso, il ne m'est pas venu à l'idée de vous faire un cours sur l'histoire de la plongée, mais en ce début d'année 2012, de bien triste évènement se sont produit comme la disparition de mon ami Bébert et aussi de Mr henry Germain delauze pionnier lui dans le domaine de la plongée profonde.

Je viens maintenant vous faire par de ma proposition:

depuis 1865, des Français se sont illustrés dans le monde de la plongé:

1865: Le Lieutenant Auguste denayrouse

1910: les Frères Carmagnole

1926: le Commandant Yves le Prieur

1937: J Y Cousteau; Emile Gagnan; georges Commeinhes

1950: Henry Germain Delauze

 

et n'oublions pas dans d'autres pays:

1878: Henry Fleuss

1878: Paul Bert

1911: Robert Davis

 

Grace à ces hommes, nous pouvons maintenant pratiquer notre passion en toute sécurité. Bien d'autre noms sonnent encore à mes oreilles comme Albert Falco; Georges Beuchat; Canoé Kientzy; Philippe Cousteau.....

Malgrés cela, il n'existe aucun site de plongée en France  nous rappelant ces hommes qui on fait avancer les techniques, le matériels et permis à tous le monde de pouvoir découvrir le monde sous-marin.

 

Alors , je pense qu'il est temps maintenant de leurs rendre cet hommage.

 

 Pourquoi ne pas faire immerger une statue en béton représentant des palmes à une profondeur moindre pour permettre aux novices comme je le suis de réaliser leurs baptême de plongée. Quel meilleurs endroit que dans les calanques qu'Albert Falco affectionnait tant. Une plaque ou serait inscrit la plupart des noms que je viens de sitée pourrait y être déposée.

 

Si cette idée vous semble interressante, je vous invite à me laisser un méssage sur le livre d'or pour la soutenir. Faite la aussi circuler sur le Weeb et aussi sur Facebook(je ne connais pas bien  encore) pour qu'un jour, elle parvienne à quelqu'un pourrait la porter bien haute et ainsi la faire se réaliser.

Merci à vous.